Les Vignes

Les Vignes

Le vignoble rattaché à notre cave s’étend sur une dizaine d’hectares. Les parcelles de vigne qui le composent s’éparpillent à différentes altitudes (de 500 à 800 m) entre la ville de Sierre et l’est du village de St-Léonard.

Comme pour la plupart des exploitations viticoles du Valais central, celui de notre cave est marqué par un fort morcellement de vignes en terrasses ou agrippées à une topographie très pentue. Cette situation restreint fortement la possibilité de mécanisation et implique la collaboration d’une main d’œuvre nombreuse, motivée à travailler dans ces conditions et permet un contact constant avec la plante.

Toujours sur des terres marquées par le calcaire, la vigne y croît dans une région à la géologie très variée et complexe. En effet, des formations très différentes s’y superposent et s’interpénètrent. La proximité d’une carrière de marbre et dolomies, et d’une autre de gypse illustre parfaitement cette diversité géologique. Selon sa situation, la vigne pourra se trouver sur des sols issus de moraine, sur des schistes, des gypses, des éboulis ou des loess.

Les sols légers plus ou moins superficiels, la dispersion des parcelles, les différentes altitudes, expositions, déclivités sur un adret plein sud, un climat sec (500 – 600 mm de pluie par année) marqué par des périodes de foehn, un ensoleillement généreux (plus de 2000 heures par an), forment des microclimats qui façonnent une multitude de terroirs dont nous espérons tirer le meilleur pour chaque cépage soigneusement choisi pour y être cultivé. Si on y ajoute un savoir-faire et une somme de travail appliqués avec passion, on peut comprendre l’originalité qui marque les vins que nous proposons.

Un terrain silteux, peu profond, la vigne peut souffrir. L’Humagne blanche, rustique, s’y trouve a l’aise.

Une exposition plein sud, une forte pente, un endroit chaud mais pas trop sec. La Petite Arvine mûrit en exprimant un fruité remarquable.

Des terrasses de schiste, de la chaleur. Le Fendant y puise son ampleur et sa minéralité. Dans la partie la plus aride, le Cornalin se sent chez lui.

Des terres plus profondes, du calcaire, le Pinot y prend le temps de mûrir et d’accumuler son fruité typique.

LonzmarendeMurs à sec.

OrmyDes terrasses pour apprivoiser la pente.

MangoldVigne et nature.